BULLETIN D'INFORMATION N°3 COVID-19

MESURES MISES EN ŒUVRE

L’ARS Bretagne assure le suivi de la situation épidémiologique et la mise en place de mesures sur le territoire en collaboration avec l’ensemble des autres services de l’État. En lien avec SPF les investigations épidémiologiques se poursuivent pour l’ensemble des cas confirmés (62 enquêtes sur 81 sont actuellement terminées) afin d’identifier les sujets contacts de proximité et de prendre les mesures de gestion appropriée permettant de ralentir la propagation du virus.

Parution d’un décret le 9 mars 2020 qui détermine notamment les conditions dérogatoires de prise en charge des actes de télémédecine pour les personnes atteintes ou potentiellement infectées par le coronavirus. Le GCS esante-Bretagne est mobilisé afin d’accompagner les professionnels de santé pour mettre en place ces dispositifs : https//www.esante-bretagne.fr/

Publication des recommandations spécifiques aux professionnels de santé de ville selon qu’ils exercent ou non dans une zone cluster (tant que nous ne sommes pas en phase 3). Ces recommandations concernent également les transporteurs sanitaires. Elles sont consultables sur le site Internet de l’ARS Bretagne  :   www.bretagne.ars-sante.fr

BULLETIN D'INFORMATION N°2 COVID-19

BULLETIN D’INFORMATION N°2 COVID-19 DE L’ARS (Agence Régionale de Santé Bretagne) du 06 mars 2020 

MESURES DE GESTION

L’ARS Bretagne assure le suivi de la situation épidémiologique et la régulation de l’offre de soins, ainsi que la mise en place des mesures sur le territoire en collaboration avec l’ensemble des services de l’État. Les investigations des cas contacts de proximité avec les patients diagnostiqués Covid-19 se poursuivent.

 Transmission aux établissements médico-sociaux des conduites à tenir envers les professionnels et publics (familles et personnes accueillis).

 Afin de protéger les consommateurs, les prix de vente en gros et les prix de vente au détail des gels hydro-alcooliques sont réglementés jusqu’au 31 mai 2020, par décret en date du 05 mars 2020.

 Tout rassemblement mettant en présence de manière simultanée plus de 5000 personnes en milieu clos est interdit sur le territoire national jusqu’au 31 mai 2020. Le préfet de département est habilité à interdire et à restreindre, y compris par des mesures individuelles, les autres rassemblements lorsque les circonstances locales l’exigent.

BULLETIN D'INFORMATION N°1 COVID-19

BULLETIN D’INFORMATION N° 1 COVID-19 par l’ARS (Agence Régionale de Santé Bretagne) du 05 mars 2020 

MESURES DE GESTION

L’ARS Bretagne assure le suivi de la situation épidémiologique et la régulation de l’offre de soins, ainsi que la mise en place des mesures sur le territoire en collaboration avec l’ensemble des services de l’État :

investigations des cas contacts (c'est-à-dire les personnes qui ont été en proximité de patients diagnostiqués Covid-19) en lien avec Santé publique France et un renfort de l’EHESP ;

distribution des masques chirurgicaux aux établissements de santé de 1ère et 2ème lignes ainsi que, à compter du 04 mars 2020, aux médecins généralistes, spécialistes, infirmiers, sages-femmes, masseurs kinésithérapeutes et chirurgiens-dentistes ;

limitation des rassemblements et fermetures des établissements scolaires et crèches dans la zone « cluster » ;

• formalisation de protocoles pour la prise en charge à domicile des personnes ne présentant pas de formes sévères de la maladie ;

mise en place du téléservice pour déclarer les salariés contraints de garder leur enfant : www.ameli.fr/entreprise

RESTRUCTURATION DES BRANCHES PROFESSIONNELLES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE U2P du 05 MARS 2020

RAPPORT RAMAIN SUR LA RESTRUCTURATION DES BRANCHES PROFESSIONNELLES

Les rapprochements de branches doivent respecter une logique de proximité professionnelle et de taille d’entreprise

Dès 2017 le gouvernement a décidé d’enclencher un processus de restructuration des branches professionnelles en vue de réduire leur nombre à une centaine.

Consciente que les 700 branches professionnelles encore recensées en 2016 pouvaient entretenir certaines formes d’inertie et empêcher la modernisation du dialogue social pourtant utile aux entreprises, l’U2Ppartage la volonté des pouvoirs publics de réduire le nombre de branches professionnelles mais à la condition que la voix des TPE et des entreprises de proximité ne soit pas étouffée à l’issue de cette restructuration. Il en va de la vitalité économique de notre pays qui repose avant tout sur le dynamisme des TPE et des entreprises de proximité.

  

Fédération des Poissonniers de Bretagne

  • 17, rue Tertre de la Motte 
    22440 Ploufragan

Contact