PGE RÉSILIENCE

Le Premier Ministre avait annoncé un Plan de résilience le 16 mars dernier. Il était prévu que les entreprises impactées par les conséquences de la guerre en Ukraine pourraient bénéficier d’un Prêt Garanti par l’Etat, dit « PGE résilience ».

L’arrêté explicitant les modalités d’application de ce PGE a été publié au Journal Officiel de vendredi dernier - arrêté du 7 avril 2022 portant modification de l'arrêté du 23 mars 2020 accordant la garantie de l'Etat aux établissements de crédit et sociétés de financement en application de l'article 6 de la loi n° 2020-289 de finances rectificatives pour 2020 : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000045530783

Ce texte permet aux entreprises, impactées directement ou indirectement par la guerre en Ukraine de demander ce prêt.

Ce PGE complémentaire Résilience prendra la même forme que les PGE instaurés au début de la crise sanitaire : même durée maximale (jusqu’à 6 ans), même période minimale de franchise de remboursement (12 mois), même quotité garantie et prime de garantie. Ce PGE Résilience est entièrement cumulable avec le ou les PGE éventuellement obtenu(s) ou à obtenir jusqu’au 30 juin 2022.

La Foire aux Questions (FAQ) PGE a été remise à jour suite à cette publication. Nous vous invitons à consulter plus particulièrement les parties 56 et 57 de cette FAQ : dp-covid-pret-garanti.pdf (economie.gouv.fr)

ALLOCATION DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS

Suite à la crise de la COVID, vous subissez une cessation d'activité donc vous devez vous inscrire sur la liste des demandeurs d’emploi pour justifier du fait d’être à la recherche d’un emploi et ainsi pouvoir bénéficier de l’ATI.

Les décrets n°2022-450 du 30 mars 2022 relatif à l’allocation des travailleurs indépendants et n°2022-451 du 30 mars 2022 relatif au montant de l’allocation des travailleurs indépendants précisent les dispositions de la loi n° 2022-172 du 14 février 2022 (transposée aux articles L. 5424-25, L. 5424-27 et L. 5424-29 du code du travail) qui a élargi le champ d’application de cette allocation et modifié les modalités de calcul de son montant.

LA REMORQUE POISSONNIER DU FUTUR

La Carsat Bretagne et la Fédération des poissonniers ont travaillé main dans la main sur l'élaboration d'une remorque nouvelle génération pour les marchés. Le 7 mars 2022, la remorque est présentée aux professionnels des métiers de bouche chez M. Nicolini, Poissonnier à Rennes.

L’objectif de cette nouvelle remorque est de répondre à des exigences de santé-sécurité tout en améliorant l'efficacité. Sous réserve de disponibilité budgétaire, les entreprises de moins de 50 salariés peuvent bénéficier d’une subvention pour l'achat de cette remorque.

Comment est née cette nouvelle remorque ?

Une demande exprimée par la profession et les partenaires sociaux en 2019 permet d’engager une réflexion autour d’une remorque intégrant des principes en santé & sécurité dans sa conception. Les problématiques énoncées ont, du reste, été identifiées et recensées lors du précédent travail réalisé avec la Carsat, ayant donné lieu à l’édition d’une brochure régionale sur la prévention des Risques Professionnels dans la poissonnerie (Documentation Carsat RP052)

La première remorque que les poissonniers surnomment « la remorque du futur » est mise en service en juin 2021.

VISITE DE LA REMORQUE DU FUTUR À RENNES

"L'étal est moins large, c'est plus facile d'attraper le poisson, c'est l'un des avantages de cette remorque", explique le poissonnier Rino NICOLINI ici avec M. Yannick ROHAN, salarié du fabricant de remorques DELCROS installé à Saint-Samson-Sur-Rance près de DINAN. (OUEST FRANCE)

25000€ ! C’est le montant de la subvention versée par l’assurance maladie aux artisans poissonniers pour l’achat d’une remorque qui réduit les risques de maladies professionnelles.

Les mains dans la glace, des caisses de poisson à déballer, la remorque à installer, un auvent à déplier à chaque nouveau marché, déballage, remballage… « Avec le temps, les poissonniers sont sujets à des douleurs lombaires, des tendinites », expliquent Christine Fernandes, ergonome, et Renaud Nuyts, ingénieur conseil à la CARSAT, bras armé de la Sécurité sociale pour la sécurité et la santé au travail.

La « remorque du futur » pour les poissonniers

Avec la fédération des poissonniers de Bretagne et les principaux fabricants de ces véhicules professionnels, ils ont imaginé la « remorque du futur » des poissonniers, c’est-à-dire un véhicule qui rende le quotidien de ces commerçants moins pénible.

  

Fédération des Poissonniers de Bretagne

  • 17, rue Tertre de la Motte 
    22440 Ploufragan

Contact