Imprimer

PLAN FRANCE RELANCE

Écrit par Sylvie Niel.

Identification des métiers en tension

Lors de la présentation du plan France relance le 3 septembre dernier, le Premier Ministre, Monsieur Jean CASTEX a insisté sur la priorité de son Gouvernement, à savoir l'emploi, en faisant valoir que "former et embaucher plutôt que licencier, voilà ce que permettra notre plan". 

La volonté affichée par le gouvernement est de mieux cibler les besoins du marché du travail, de mieux identifier les secteurs en tensions qui peinent à recruter.

Ce chantier a été inscrit à l'agenda social 2020-2021 élaboré à la suite de conférence de dialogue social du 17 juillet 2020, qui prévoit la mise en place début 2021 d'une grande concertation mobilisant l'État, les branches professionnelles concernées, et les financeurs de la formation professionnelle, en vue d'aboutir en mars 2021 à un plan d'action, par type de métier en tension. 

Ce chantier aura pour objet d'identifier les secteurs et emplois les plus concernés, les causes des tensions (manque d'attractivité, déficit de compétences, ...) et identifier des réponses adaptées à chaque cas de figure.

Si les services de l'État travaillent actuellement à la mise à jour des éléments permettant d'identifier ces secteurs en tension, il a également été demandé aux régions de faire monter d'ici à la mi-octobre les besoins des bassins d'emploi pour permettre d'adapter l'offre de formation des années à venir aux réalités et à la transformation des territoires.

Dans ce contexte, il est indispensable que les CPRIA puissent s'emparer du sujet dans le cadre de leurs échanges paritaires afin de faire émerger des éléments de diagnostic pour alimenter le débat national.

Imprimer

Laurent MUNEROT succède à Alain GRISET à la présidence de l'U2P

Écrit par Sylvie Niel.

A la suite de la nomination d’Alain Griset comme ministre délégué aux PME auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, le Conseil National de l’U2P réuni le 9 juillet a nommé Laurent MUNEROT pour lui succéder à la présidence de l’U2P.

Conformément aux statuts de l’U2P, les quatre organisations membres désignent successivement et pour quatre ans la personne qui deviendra Président de l’U2P. Ainsi, Laurent Munerot (biographie jointe), membre du Conseil National de l’U2P, a été choisi par son organisation, la CNAMS, pour poursuivre jusqu’au 19 janvier 2021 le mandat interrompu d’Alain Griset.

Imprimer

NOMINATION DU PRÉSIDENT DE L'U2P AU GOUVERNEMENT

Écrit par Sylvie Niel.

L'économie de proximité, pleinement reconnue, fait son entrée au gouvernement

La CGAD accueille avec beaucoup d'intérêt et une satisfaction particulière la nomination du Président de l'U2P, Alain GRISET, comme ministre délégué auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, chargé des PME. Elle montre que les pouvoirs publics ont pris conscience de l'importance des entreprises de proximité et des travailleurs indépendants pour la vitalité économique du pays, et de la nécessité de favoriser leur développement pour bâtir une reprise durable et lutter contre les fractures sociales et territoriales. 

Cette prise de conscience a débuté durant la crise sanitaire et économique, au cours de laquelle le gouvernement a su prendre les mesures sollicitées par l'U2P pour aider les artisans, les commerçants de proximité et les professionnels libéraux à faire face à cette situation inédite. 

 

Imprimer

L'U2P MET EN OEUVRE DEUX NOUVEAUX DISPOSITIFS D'ACCOMPAGNEMENT

Écrit par Sylvie Niel.

L’U2P franchit une nouvelle étape dans son engagement aux côtés des chefs d’entreprise de proximité avec un site d’achat de matériel de protection individuelle et une cellule d’accompagnement psychologique

 

Un site pour s’approvisionner en équipement de protection individuelle

 

Dès le 20 mai 2020, l’ensemble du matériel sanitaire nécessaire à la protection individuelle des artisans, des commerçants et des professionnels libéraux, de leurs salariés et de leurs clients ou patients, sera proposé à la vente sur le site proxiprotection.fr.

 

Les chefs d’entreprise de proximité disposeront ainsi de leur propre réseau indépendant pour s’équiper rapidement et durablement, dans des conditions tarifaires avantageuses, en masques, gants, gel hydroalcoolique, visières antiprojections, blouses…

 

La plateforme ProxiProtection, initiée par l’U2P et soutenue par la Direction Générale des Entreprises du Ministère de l’Économie et des Finances, est le fruit d’un partenariat avec la société Paris Fashion Shops, chargée de l’approvisionnement, de la vente et de la livraison du matériel, dans le respect des normes sanitaires en vigueur.

Une cellule d’accompagnement psychologique

En parallèle, l’U2P et ses organisations membres mettent en place le 20 mai une plateforme d’écoute et d’accompagnement psychologique des chefs d’entreprise de proximité grâce à un numéro national d’appel gratuit : le 09 85 607 727, ouvert 7 jours sur 7 de 8h à 20h.

Imprimer

AIDE EXCEPTIONNELLE PAR L'AGIRC-ARRCO POUR LES CHEFS D'ENTREPRISE SALARIÉS

Écrit par Sylvie Niel.

L'U2P salue la mise en place par l'AGIRC-ARRCO d'une aide exceptionnelle pour les chefs d'entreprise salariés

A l’instar du CPSTI qui a déjà mis en place un soutien exceptionnel aux travailleurs indépendants pour faire face à la crise économique engendrée par la pandémie, l’Agirc-Arrco a souhaité accorder une aide exceptionnelle aux chefs d’entreprise ayant la qualité de salariés (gérants minoritaires de SARL, SAS…) et qui cotisent au régime de retraite complémentaire.

Ils devront en faire la demande auprès de l’Agirc-Arrco qui pourra accorder une aide pouvant aller jusqu’à 1500 euros en fonction des pertes de revenus déclarées par le dirigeant.

L’U2P salue cette décision qui entrera en vigueur à compter du 11 mai. Elle assure un traitement équitable entre chefs d’entreprise, quel que soit leur statut. Elle contribuera aussi à atténuer les difficultés des dirigeants salariés qui sont très nombreux à avoir subi des pertes de revenus et qui pour certains, restaient à l’écart des différents dispositifs de soutien mis en place par le gouvernement.

Imprimer

LES MESURES DE SOUTIEN ET LES CONTACTS UTILES - COVID 19

Écrit par Sylvie Niel.

Face à l’épidémie du Coronavirus COVID-19, le gouvernement a mis en place des mesures de soutien immédiates aux entreprises :

1. Des délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts directs) ;
2. Dans les situations les plus difficiles, des remises d’impôts directs pouvant être décidées dans le cadre d'un examen individualisé des demandes ;
3. Le report du paiement des loyers, des factures d'eau, de gaz et d’électricité pour les plus petites entreprises en difficulté ;
4. Une aide allant jusqu’à 1 500 euros pour les très petites entreprises, les indépendants, les professions libérales et les micro-entrepreneurs les plus touchés grâce au fonds de solidarité financé par l’Etat et les Régions ;
5. La mobilisation de l’Etat à hauteur de 300 milliards d’euros pour garantir des lignes de trésorerie bancaires dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de l’épidémie ;
6. Un soutien de l’Etat et de la Banque de France (médiation du crédit) pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires ;
7. Le maintien de l'emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé ;
8. L’appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs par le Médiateur des entreprises ;
9. La reconnaissance par l’Etat et les collectivités locales du Coronavirus comme un cas de force majeure pour leurs marchés publics. En conséquence, pour tous les marchés publics d’Etat et des collectivités locales, les pénalités de retards ne seront pas appliquées.

Les sites sur lesquels vous devez vous connecter pour ces mesures de soutien :

Imprimer

L'ACTIVITÉ DE VOTRE ENTREPRISE EST IMPACTÉE PAR LE CORONAVIRUS

Écrit par Sylvie Niel.

Qu’elles sont les mesures de soutien et les contacts utiles pour vous accompagner ?

Face à l’épidémie du Coronavirus COVID-19, le gouvernement a mis en place des mesures de soutien immédiates aux entreprises :

 1.       Des délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts) ;

2.       Dans les situations difficiles, des remises d’impôts directs pouvant être décidées dans le cadre d’un examen individualisé des demandes ;

3.       Un soutien de l’État et de la Banque de France (médiation du crédit) pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires ;

4.       La mobilisation de Bpifrance pour garantir de lignes de trésorerie bancaires dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de l’épidémie ;

5.       Le maintien de l’emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé ;

6.       L’appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs par le Médiateur des entreprises ;

7.       La reconnaissance par l’État du Coronavirus comme un cas de force majeure pour ses marchés publics. En conséquence, pour tous les marchés publics d’État, les pénalités de retards ne seront pas appliquées.

 Pour plus d’informations : www.economie.gouv.fr/coronavirus-soutien-entreprises

 Pour être accompagné dans vos démarches, vous pouvez contacter le référent unique de la DIRECCTE Bretagne : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. au 02 99 12 21 44

Imprimer

BULLETIN D'INFORMATION N°3 COVID-19

Écrit par Sylvie Niel.

MESURES MISES EN ŒUVRE

L’ARS Bretagne assure le suivi de la situation épidémiologique et la mise en place de mesures sur le territoire en collaboration avec l’ensemble des autres services de l’État. En lien avec SPF les investigations épidémiologiques se poursuivent pour l’ensemble des cas confirmés (62 enquêtes sur 81 sont actuellement terminées) afin d’identifier les sujets contacts de proximité et de prendre les mesures de gestion appropriée permettant de ralentir la propagation du virus.

Parution d’un décret le 9 mars 2020 qui détermine notamment les conditions dérogatoires de prise en charge des actes de télémédecine pour les personnes atteintes ou potentiellement infectées par le coronavirus. Le GCS esante-Bretagne est mobilisé afin d’accompagner les professionnels de santé pour mettre en place ces dispositifs : https//www.esante-bretagne.fr/

Publication des recommandations spécifiques aux professionnels de santé de ville selon qu’ils exercent ou non dans une zone cluster (tant que nous ne sommes pas en phase 3). Ces recommandations concernent également les transporteurs sanitaires. Elles sont consultables sur le site Internet de l’ARS Bretagne  :   www.bretagne.ars-sante.fr

Imprimer

BULLETIN D'INFORMATION N°2 COVID-19

Écrit par Sylvie Niel.

BULLETIN D’INFORMATION N°2 COVID-19 DE L’ARS (Agence Régionale de Santé Bretagne) du 06 mars 2020 

MESURES DE GESTION

L’ARS Bretagne assure le suivi de la situation épidémiologique et la régulation de l’offre de soins, ainsi que la mise en place des mesures sur le territoire en collaboration avec l’ensemble des services de l’État. Les investigations des cas contacts de proximité avec les patients diagnostiqués Covid-19 se poursuivent.

 Transmission aux établissements médico-sociaux des conduites à tenir envers les professionnels et publics (familles et personnes accueillis).

 Afin de protéger les consommateurs, les prix de vente en gros et les prix de vente au détail des gels hydro-alcooliques sont réglementés jusqu’au 31 mai 2020, par décret en date du 05 mars 2020.

 Tout rassemblement mettant en présence de manière simultanée plus de 5000 personnes en milieu clos est interdit sur le territoire national jusqu’au 31 mai 2020. Le préfet de département est habilité à interdire et à restreindre, y compris par des mesures individuelles, les autres rassemblements lorsque les circonstances locales l’exigent.

Imprimer

BULLETIN D'INFORMATION N°1 COVID-19

Écrit par Sylvie Niel.

BULLETIN D’INFORMATION N° 1 COVID-19 par l’ARS (Agence Régionale de Santé Bretagne) du 05 mars 2020 

MESURES DE GESTION

L’ARS Bretagne assure le suivi de la situation épidémiologique et la régulation de l’offre de soins, ainsi que la mise en place des mesures sur le territoire en collaboration avec l’ensemble des services de l’État :

investigations des cas contacts (c'est-à-dire les personnes qui ont été en proximité de patients diagnostiqués Covid-19) en lien avec Santé publique France et un renfort de l’EHESP ;

distribution des masques chirurgicaux aux établissements de santé de 1ère et 2ème lignes ainsi que, à compter du 04 mars 2020, aux médecins généralistes, spécialistes, infirmiers, sages-femmes, masseurs kinésithérapeutes et chirurgiens-dentistes ;

limitation des rassemblements et fermetures des établissements scolaires et crèches dans la zone « cluster » ;

• formalisation de protocoles pour la prise en charge à domicile des personnes ne présentant pas de formes sévères de la maladie ;

mise en place du téléservice pour déclarer les salariés contraints de garder leur enfant : www.ameli.fr/entreprise

  

Fédération des Poissonniers de Bretagne

  • 17, rue Tertre de la Motte 
    22440 Ploufragan

Contact