Discours de politique générale : l'U2P prête à trouver des compromis constructifs pour engager des réformes qui s'imposent

7 JUILLET 2022 COMMUNIQUÉ

Le discours de politique générale de la Première ministre a montré sa détermination à rechercher des compromis, texte par texte.

 

Elle pourra compter sur le sens des responsabilités des représentants des entreprises de proximité. Ainsi, l’U2P participera à l’ensemble des concertations avec le gouvernement et les parlementaires, ainsi qu’à la préparation de solutions co-construites dans le cadre du Conseil national de la refondation.

L’absence de majorité absolue à l’Assemblée nationale ne doit surtout pas conduire à un enlisement des réformes.  Il conviendra notamment de conforter le développement de l’apprentissage en garantissant son financement, de mener à bien la réforme des retraites en maintenant un dispositif de carrières longues, de poursuivre le processus de réduction des prélèvements, et de protéger le pouvoir d’achat des Français.

L'absence de majorité parlementaire renforce la nécessité de trouver des compromis soutenus par la grand majorité des Français et prenant en compte toutes les catégories d'entreprises

20 JUIN 2022 COMMUNIQUÉ

Par leurs votes, les Français ont manifesté la volonté de ne pas donner une majorité absolue au Président de la République qu’ils ont élu le 24 avril dernier.

Cette situation est inédite mais elle ne doit pas empêcher d’engager les réformes nécessaires au pays.

L’U2P souhaite que la France continue à prendre le chemin de la croissance économique, en soutenant dans un premier temps l’activité des entreprises en particulier des plus petites, ainsi que le pouvoir d’achat des Français. De même, l’U2P appelle à engager les réformes qui permettront de préserver la qualité de notre système de protection sociale, sans alourdir les prélèvements ni reporter la charge financière sur les générations futures.

Pour atteindre ces objectifs, l’U2P invite toutes les parties prenantes à prendre leurs responsabilités en agissant dans la clarté et en plaçant l’intérêt général avant l’intérêt partisan.

La nécessité d’établir des diagnostics communs et de trouver des compromis est renforcée par l’absence de majorité parlementaire nette. Il faut transformer cet état de fait en atout.

Pour cela l’U2P préconise de mettre en place une concertation régulière, notamment entre le gouvernement, les organisations syndicales de salariés et patronales, et les représentants des groupes parlementaires et des élus locaux, comme cela est prévu dans le cadre du Conseil national de la refondation -CNR-.

L’U2P prendra toute sa part à l’élaboration de ces compromis, dans un esprit constructif.

AIDES AUX TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS EN DIFFICULTÉ

L’U2P nous informe qu’en 2022, en lien avec les Allocations familiales, l’Assurance retraite et l’Assurance Maladie, l’Urssaf généralise Help, une offre de service de prise en charge coordonnée et accélérée des travailleurs indépendants présentant des difficultés financières, médicales, familiales ou sociales.

Le dispositif Help s’appuie sur une mobilisation des différentes caisses de Sécurité sociale (Urssaf, Caf, Assurance retraite, CPAM et service social de l’Assurance Maladie) au bénéfice de travailleurs indépendants en difficulté.

Il permet de combiner les différents leviers d’action de chaque réseau (prestations sociales, action sociale, accompagnement social, échéanciers de paiement…) pour favoriser un meilleur accès aux droits, aux soins et aux aides sociales.

Ce dispositif vise à répondre aux divers types de difficultés que nombre de travailleurs indépendants connaissent, sans qu’ils sollicitent les aides auxquelles ils pourraient prétendre. 

Rencontre du 01 juin 2022 avec le Ministre du Travail, du Plein Emploi et de l'Insertion

Communiqué de presse U2P du 01 juin 2022

Le nouveau ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, Olivier Dussopt, recevra Dominique Métayer ce 1er juin en fin de journée.

Le Président de l’U2P soulignera combien la pression croissante sur les prix de l’énergie et des matières premières, de même que les difficultés d’approvisionnement et d’embauche, érodent la confiance des chefs d’entreprise.

Il rappellera que, face à l’inflation, il appartient aux branches professionnelles de juger de l’opportunité de revaloriser les minima salariaux dans le prolongement des augmentations du SMIC et du niveau de ces éventuelles revalorisations.

  

Fédération des Poissonniers de Bretagne

  • 17, rue Tertre de la Motte 
    22440 Ploufragan

Contact